A la recherche du parfait équilibre entre deux mondes : l’analogique et le numérique.

L’originalité du TarenteSound Studio réside en l’assemblage du meilleur des mondes : l’analogie et le numérique.

Travailler sur des pistes audio avec des magnétophones à bandes magnétiques devient vite un travail artisanal ! Il faut sortir les ciseaux et la colle… (couper, coller physiquement les parties musicales…).
En revanche en numérique, cela se résume à sélectionner facilement un passage musical, puis Ctrl C et Ctrl V !
Rien que pour cela, l’avantage du numérique est indéniable, d’où l’explosion des stations audio-numériques (DAW = digital audio station) depuis de nombreuses années.

TarenteSound studio

Beaucoup de professionnels font de la musique acoustique avec des productions contenant de vrais instruments cependant hésitent parfois à passer totalement à du 100% numérique.

Le matériel analogique trouve tout son intérêt lors des étapes précédant la numérisations des enregistrements et de leurs mixages.
Effectivement, malgré la qualité exceptionnelle du matériel numérique d’aujourd’hui, et la  limpidité que ça apporte, cette finesse des enregistrements et cette absence de souffle, il manque quelque chose difficile à définir au niveau de la dynamique. Les impacts, les attaques des sons, sont tellement maîtrisés qu’on a la sensation que quelque chose s’est perdu (des informations sonores) quant à l’expression musicale… trop de perfection ? S’éloigne t’on de la réalité ?

D’un point de vue auditif, l’univers analogique ne semble pas surpasser le numérique et inversement.
Le numérique a donné naissance à une grosse partie de la musique électronique actuelle mais la texture sonore recherchée n’est pas la même qu’en acoustique.

Aucun studio ne se ressemble, à chacun son originalité et sa spécialité…
Le lieu, les murs sont différents (c’est important car c’est là que l’on enregistre et que l’on mixe), ensuite, il y a une personne physique (ou plusieurs) qui y travaille… encore une différence, puis entre en jeu les différents choix de matériel utilisé.

Chez TarenteSound Studio on mise tout sur le monitoring Tannoy K3838 qui n’est pas destiné aux studios d’enregistrement à l’origine, mais à de la chaine Hifi ! (très haut de gamme). La fidélité de ces hauts-parleurs permet de les utiliser en studio. Quel son ! De quoi travailler plus que correctement. et c’est une solution presque unique.

Une autre originalité réside dans le choix de pré-amplis multiples de qualité, pour avoir des sonorités différentes à la prise de son selon le pré-ampli choisi. Sans oublier un vieux micro (neumann U47) difficile à trouver sur le marché de l’occasion de nos jours.

Peu de studios ont un bon piano acoustique dans la région (Yamaha C3) bien réglé et harmonisé.
Ceci plus cela plus ceci… font l’originalité d’un studio et celle du TarenteSound Studio.

Ce studio de 20 ans d’expérience été créé en 1996 par Richard Larrozé à Aubagne. Les styles musicaux qui inspirent le propriétaire du studio sont le Jazz, la Soul, le Funk, le Reggae, la Blacksploitation 70’s, Herbie Hancock, l’ensemble des esprits forts du Jazz du XXè siècle et les musiques du monde. Tous ces styles contribuent à définir une partie de l’identité du studio.  Le TarenteSound Studio a été crée pour réaliser les prestations des clients mais également dans le but de produire les créations du propriétaire, ce dernier étant pianiste compositeur arrangeur.

Margaux Larrozé

Communication & Marketing

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *