Interview Juliette Tarting : Découvrez la plateforme digitale des sportifs de haut niveau !

Découvrez l’interview exclusive de ces jeunes étudiants sportifs de haut niveau, porteur d’une idée innovante !

juliette

 

Qui êtes vous ?

Je suis Juliette Tarting, 18ans, étudiante en  commerces et judokate au  club de l’OM judo, mon collaborateur se nomme Daniel Jean 19 ans étudiant en informatique il est également judoka au sein de l’OM judo.

Nous sommes en structure de Haut niveau ( Pôle France Marseille) depuis quelques années et nous avons eu une idée innovante pour les jeunes sportifs de haut niveau comme nous.

Quel est le concept ?

Notre projet est très récent, le concept part du fait que les sportifs de haut niveau souffrent d’un manque de moyens, auquel s’ajoute un suivi médical et scolaire plutôt approximatif.

Tout cela altère leurs performances et ne leur permet pas de s’exprimer dans les meilleures conditions. Dans le cas où ceux-ci y parviennent, leur reconversion reste néanmoins difficile.

Nous ne voulions pas rester indifférents face à cela, c’est pourquoi nous avons décidé de créer un fonds de dotation pour aider les sportifs. Ce sera premièrement une solution à la barrière financière, et à terme médicale et scolaire. Le principe est simple, nous sélectionnons des athlètes de haut niveau amateurs qui désirent adhérer à la fondation et nous leur permettons d’avoir un parrain (celui qui leur attribuera une somme annuelle d’une valeur de 2 000 euros).

Tout particulier et toute entreprise peuvent également faire un don au fonds, ce qui permettra d’aider sous forme de bourses les sportifs de SPORTINVESTIR.

La différence avec les projets actuels de financement des athlètes comme le crowdfunding c’est que nous, en tant que fond de dotation, on peut accorder des déductions fiscales, ce qui représente un avantage indéniable pour les investisseurs.

Quelle est l’origine du projet ? Comment avez-vous eu cette idée ?

Nous sommes sportifs de hauts niveau, nous vivons donc ces manques au quotidien. Nous avons donc commencé à réfléchir à comment combler ces manques. A force de réflexion et d’aide de la part entre autre du père du Juliette et d’avocats spécialisés dans les OSBL (Organisme sans but non lucratif) de FIDAL nous avons décidé de créer le fond de dotation SPORTINVESTIR.

 

De quelle manière sélectionnez-vous les athlètes ?

   Nous sélectionnerons les athlètes sur dossier, il y aura une grille de critères à remplir (être sur la liste ministérielle Sportif de haut niveau, pratiquer en amateur, avoir un double projet scolaire/sport solide), et nous aurons dans le comité de sélection des spécialistes de chaque discipline pour nous guider dans la sélection.

 Votre plateforme référence combien de sportifs actuellement ?

 Actuellement la plateforme référence seulement 3 sportifs, comme nous le disions le projet est très récent et nous voulons d’abord fixer des bases solides de gestion (site internet, comptabilité etc.) avant de s’engager avec des sportifs. En effet, ces premiers sportifs sont de bonnes connaissances.

 

Quels sont vos objectifs à court et long terme pour votre plateforme ?

 A court terme nous espérons rassembler un maximum de sportifs mais surtout attirer le maximum d’investisseurs. A plus long terme, nous espérons recueillir assez d’argent pour organiser des manifestations, signer des conventions avec des médecins ou kinésithérapeutes, signer des conventions de réinsertion professionnelle dans certaines entreprises pour nos sportifs.

Quel est votre business plan ? 

Notre première action, c’est de financer une partie du beach rugby five, une compétition de beach rugby qui se déroulera à Marseille début juillet. Cette première action va nous permettre de rencontrer des gens et potentiellement des investisseurs. Ensuite, nous voulons participer à des événements qui rassemblent le maximum d’entreprises (conférences, salons etc..) où nous pourrons expliquer notre projet. Le premier financement a été apporté par plusieurs entreprises qui ont apporter le capital nécessaire à l’ouverture d’un fonds de dotation.

Rencontrez-vous des difficultés ?

 Forcement nous rencontrons des difficultés, nous sommes très jeunes et nos connaissances et notre réseau ne sont pas à leur maximum, mais nous nous sommes bien entouré avec notre président monsieur Yves Chazeau, directeur de publicité à la Provence et monsieur Jerome Tarting un des membres fondateurs, et dirigeant de plusieurs entreprises.

 

Un mot pour la fin ?

« Chers sportifs, nous refusons de vous voir traverser vos épreuves seuls.

Nous serons là pour vous accompagner. »

 

Découvrez la vidéo explicative du projet ! 

Nadia Benzahra

Chargée de communication au sein de l’association IRSAM et étudiante en Master à l’école de management et de commerce.

http://www.irsam.fr/

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *